la cuisine partagée dans le café Facteur

La création du lieu a donné la part belle à la cuisine, et c’est le grand plus des activités des femmes de l’association. On se retrouve tous les lundis pour un repas collectif, préparé ensemble, ouvert aux invités qui s’improvisent, et l’après midi on continue en pratiquant letô crochet.

De toutes les origines, les femmes ont chacune à leur tour préparé le plat de leur pays. Tô (Afrique de l’Ouest), ajiako (Colombie), sarmalé (Roumanie)… et plein d’autres recettes furent de véritables découvertes gustatives pour tous.

Des ateliers spécifiques le samedi sont animés par des associations externes. Lacto-fermentation ou légumineuses recueillent toujours un vif succès.

Une journée mémorable : la cuisine des plantes sauvages comestibles qui commence avec la cueillette dans le parc à côté !

galettes BD

récolte BD

lacto BD