Les Filles du Facteur passent à l’étape supérieure

Saviez-vous que depuis mai 2014, les Filles du Facteur ont une coordinatrice à Ouagadougou,qui est chaque jour être auprès des femmes pour les épauler : elle organise avec elles leur travail, mais leur apprend aussi à utiliser un ordinateur, à écrire, à s’affirmer pour qu’elles puissent demain gérer seules leur activité de recyclage.

Lorelei, notre première volontaire, avait vu son poste financé par la Fondation Kering. Aujourd’hui est arrivée l’heure de la relève : Pom reprend la main. Cette présence est pour l’instant essentielle pour les femmes : l’objectif que d’ici fin 2016, elles puissent se débrouiller seules.

2015.03 Pom et Clarisse

Mais en attendant, nous avons besoin de votre soutien. En donnant 5 ou 10€, ou simplement en partageant ce lien avec vos proches, vous nous permettez de poursuivre nos actions.

MERCI A VOUS !

je donne

photo 7