Loi sur la transition énergétique : le changement imposé au consommateur

La loi sur la Transition énergétique a été votée mercredi 22 juillet 2015. Les sachets plastique à usage unique seront donc bannis à partir de janvier 2016. Aucune tolérance n’est à prévoir à partir de janvier 2017. Une loi qui impactera sans aucun doute le projet d’insertion par le recyclage mis en place par l’association.

sachet rose

BONNE NOUVELLE POUR L’ENVIRONNEMENT !

Un sac plastique est utilisé en moyenne 20 minutes et met entre 200 et 400 ans à se dégrader. La France en produit encore près de 4 millions de tonnes par an, soit 17 milliards de sacs.

Derrière ces chiffres se cache le comportement des consommateurs qui ont l’habitude du “tout jetable”, de “l’usage unique”. Avec cette loi, c’est ce type de comportement qui est questionné et remis en cause, dans un monde où les ressources naturelles s’amenuisent et où l’impact des déchets sur la qualité de vie des populations est de mieux en mieux mesuré. Il ne faut pas oublier que le sac plastique est composé de polyéthylène, un dérivé du pétrole, dont les conditions d’exploitation et la disponibilité soulèvent de nombreuses problématiques.

Le sac plastique est aussi un déchet que nous ne savons pas recycler à échelle industrielle : s’il est traité, il est soit incinéré ou enfoui, quand il n’est pas simplement jeté dans la nature. Le sac plastique est devenu au fil des ans un déchet emblématique d’une consommation de l’instant, et d’une pollution durable qui modifie profondément les écosystèmes.

LA LUTTE CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE CONTINUE, ET NOTRE PROJET DE RECYCLAGE AUSSI

En donnant une seconde vie aux sacs plastique, le projet des Filles du Facteur permet de protéger l’environnement

Entre janvier 2014 et juin 2015, l’association a recyclé plus de 250 000 sachets, dont 1/3 sont collectés auprès des Français. La loi sur la Transition énergétique va donc modifier la disponibilité de cette matière première. Cependant, la quantité de matière plastique présente dans nos écosystèmes reste considérable. Et les résistances importantes du côté des industriels comme des consommateurs.

IMG_7181

L’association continue donc à collecter les sachets consommés en France, auprès des particuliers. Par ailleurs, les grands sacs utilisés pour le transport de marchandises ne sont pas concernés par cette loi. Les Filles du Facteur s’y attaqueront désormais !

Consulter le texte de loi